T’étais ma personne

t’étais ma personne, ma préférée de toute.

Mon meilleur ami, l’autre partie de moi. La personne qui me connaissait le mieux sur Terre, qui me comprenait le mieux et me complétait le mieux. C’était toujours simple nous deux, on avait jamais besoin de parler, on le savait. On se regardait puis on savait, on savait le mal de l’autre et comprenait. T’étais ma personne secours en cas d’urgence, j’avais juste à te texter, pis là, tu retontissais chez nous, pis on repartait pour un petit 3 heures de char. On écoutait de la musique, tu te souviens? Tsé celle qui nous faisait un petit pincement au coeur, mais aussi celle qui nous permettait de s’évader. On avait pas besoin de parler, pas toujours, non. On restait assis des heures dans notre char comme on l’appelait, malgré le fait que c’était le tien. Puis on se regardait de temps à autre pour faire sûr que l’autre était correcte. Puis y’a d’autres soirs où à place d’en parler, on évitait pis on riait parce qu’on s’avait bien que l’autre voulait pas en parler. On avait quelque chose de spécial, t’es mon coup de foudre d’amitié malgré le fait que j’ai jamais cru en ça. T’es arrivé dans ma vie par hasard pis j’ai toute suite su que toi pis moi sa allait coller, je t’ai toute suite fait confiance, malgré que sa aussi c’était pas quelque chose de commun par chez nous. Mais c’était pas grave, parce que t’avais un petit quelque chose, t’étais moi, mais en gars. Et je me suis vraiment ouvert à toi, comme un livre ouvert, comme à aucun autre de mes amis pis je sais que t’es au courant de ce que sa signifie pour moi laisser entrer quelqu’un. Mais ça c’était pas grave, parce que t’étais ma personne et j’étais la tienne.

T’étais ma personne…mais tu l’es plus, t’es parti de ma vie comme t’es arrivé, en un claquement de doigts, comme si de rien était. Comme si y’avait jamais eu de notre amitié… T’était la mienne tu sais… ma personne, à moi….mais tu l’es plus,entoucas plus de corps, juste d’esprit. Parce que tu sais, tu seras toujours ma personne, mon coup de coeur d’amitié. Ça, sa restera toujours, seulement tu ne saura plus jamais là.

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s